Quel est l’impact de la 3D dans l’aéronautique ?

Publié le : 12 janvier 20224 mins de lecture

Avez-vous déjà entendu parler du 3D industries ? Cela est essentiel pour la contribution à la réduction immédiate des coûts de fabrication dans le cadre d’un prototypage pour gagner en souplesse. Avec l’essor de la technologie, des procédés plus avancés à l’ère numérique voient le jour. On assiste ainsi à la naissance de l’impression 3D dans l’aérospatiale et l’aéronautique, une technique de fabrication industrielle plus révolutionnaire et à la pointe de la technologie moderne. Découvrez l’impact de la 3D dans ce secteur.

La 3D dans l’aéronautique : quel en est l’impact ?

Dans le cadre du développement durable pour réduire l’émission du CO2 et l’expérience voyageur, les acteurs économiques ont mis en place un plan d’action efficace pour une meilleure planète saine sur le long terme. Parmi ces actions, des mesures ont été prises sur l’utilisation des matières et pièces dans le domaine de l’industrie, notamment de l’aéronautique. Le concept de la technologie 3D dans l’aéronautique est axé sur le processus de la fiabilité et le management de la maintenance. Par impression 3D industrie, il s’agit de concevoir des pièces industrielles tenaces et résistantes à toutes sortes de pressions et d’usure. Tel est la spécificité de l’impression tridimensionnelle dans l’aéronautique. La 3D dans l’aéronautique a plutôt des impacts positifs au niveau de l’économie, mais aussi des impacts environnementaux considérables.

La 3D dans l’aéronautique : en quoi consiste-t-il ?

Les fabricants dans l’industrie, que ce soit dans l’aéronautique, militaire ou aérienne, ne cessent de faire des recherches pour concevoir des pièces ultra performantes et technologiques. L’objectif semble ainsi atteint grâce à l’apparition de la technologie 3D industries. En 2014, la plupart des pièces de fabrication qui composent l’avion de ligne européenne Airbus sont l’œuvre de l’impression 3D. Le secteur de l’aéronautique a connu une évolution spectaculaire grâce à l’impression 3D innovante. Dans la conception des attaches motrice, le titane aéronautique, par exemple, pour un modèle 6Al-2Sn-4Zr-6Mo en est le plus démocratisé dernièrement. Certains fabricants utilisent aussi des métaux ultra résistants. Il en est de même pour fabriquer des turboréacteurs ou des fuseaux-moteurs.

La 3D dans l’aéronautique : comment fonctionne-t-elle ?

Dans l’impression 3D industries, on utilise de l’alliage de métaux ou de titanes pour concevoir les pièces maîtresses ou autres pièces métalliques d’un engin aéronautique. Ces matériaux se distinguent par leur résistance, leur durabilité et leur ductilité. En matière de l’aéronautique, les experts en impression 3D vont utiliser un scanner aviation dans la fabrication des pièces et assemblages aéronautique. La structure et les textures du scan produit seront sous format 3D en HD et pouvant être reproduit en série de produits en toute facilité. La 3D dans l’aéronautique a déjà existé vers les années 80. Ce n’est qu’à partir de l’an 2000 que le procédé de la 3D aéronautique commence à faire son plein essor.

Plan du site